Booster sa carrière

4 astuces pour reprendre le contrôle de votre carrière professionnelle

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

C’est la rentrée ! Le temps est venu de reprendre une vie active ! Si les chasseurs de tête et autres départements RH des entreprises marquent généralement un temps d’arrêt entre juillet et août, c’est sans aucun doute à partir de septembre que la période se fait la plus favorable pour décrocher un job ou opérer une reconversion professionnelle.

Alors évidemment, tout cela est relatif. En ces temps de crise, la COVID-19 est passée par là, rechercher un emploi (que l’on soit déjà employé ou pas) ou se lancer dans une reconversion professionnelle peut relever du parcours du combattant : morosité du marché de l’emploi, motivation diminuée au gré de l’absence d’opportunités, des refus ou simplement du temps, etc.

Il est vrai que cette période inédite a poussé bon nombre d’entreprises à geler les recrutements voir à les annuler. Si les derniers mois n’invitent pas à l’optimisme, ils ont au moins le mérite d’avoir favorisé l’émergence d’une prise de conscience collective. Cette pseudo privation de liberté s’est avérée, durant le confinement et pour beaucoup de personnes, un moment propice au questionnement et à la remise en question (finalement le confinement n’a pas eu que des impacts négatifs).

Si vous lisez cet article, c’est que vous faites probablement partie de ces hommes ou de ces femmes, employés ou pas, qui se posent de nombreuses questions et notamment :

  • Comment puis-je trouver le job de mes rêves ?
  • Comment puis-je m’épanouir professionnellement ?
  • Suis-je d’une quelconque utilité pour mon employeur ?
  • Mon choix de carrière a-t-il du sens et correspond-t-il à mes valeurs ?
  • Suis-je en train de stagner ?

Ces questions se traduisent bien souvent par une incapacité à comprendre, à déceler ce qui ne va pas, ce qui vous empêche de faire bonne impression et de convaincre lors de vos entretiens, ou pire encore, ce qui vous empêche de vous sentir à votre place et d’éviter de ressentir le besoin de changer régulièrement d’employeur…
Cet article a donc pour but de vous donner des pistes et astuces qui vous permettront in fine, de (re)prendre le contrôle de votre carrière.

1. Posez-vous les bonnes questions

Premièrement, dans le cadre de la préparation de votre entretien, ou de tout autre projet professionnel, je vous recommande de vous poser une série de questions. Pas n’importe quelles questions non, mais le genre de questions qui favoriseront une introspection. Voici quelques simples questions mais néanmoins fondamentales :

  • Quelles sont mes forces (qualités) et mes faiblesses (défauts) ?
  • Quels sont mes talents, mes compétences ?
  • Quelles sont les ressources à ma disposition ?
  • Dans quoi suis-je doué(e) ?
  • Comment puis-je me démarquer des autres ?
  • Qu’est-ce qui fait de moi une personne unique ?
  • Que pourrais-je apporter aux autres, à une entreprise, au monde ?
  • Qu’est ce qui me motive à me lever chaque matin pour aller travailler ?
  • Qu’est ce qui est important pour moi dans une entreprise, à un poste ?
  • Qu’est ce qui a du sens pour moi ?
  • Quelle(s) est(sont) la(les) source(s) de mon énergie ?
  • Qu’est-ce qui consume mon énergie ?
  • Quelles sont les tâches, les missions, les choses que j’aime et que je n’aime pas faire ?
  • Quelles sont mes valeurs ? Est-ce que je les honore au quotidien ?
  • Qui sont mes mentors, mes modèles ? Pourquoi ? Que m’inspirent-ils ?

La meilleure façon de parler de soi est d’avoir connaissance de soi mais aussi de croire en soi. Il est donc primordial d’apprendre à mieux vous connaître. Nous avons tendance à nous oublier en nous laissant porter par le système de notre société qui nous pousse à rentrer dans les rangs.

2. Identifiez vos émotions pour mieux les comprendre, mieux les accueillir et mieux les gérer.

Bien que nous apprenions beaucoup de choses au grès de nos vies, il est rare que l’on nous apprenne les concepts suivants :

  • Identifier et gérer les émotions
  • Faire face aux situations difficiles de façon saine et productive.
  • Gérer l’insatisfaction

Ces trois points sont très liés. Car lorsque l’on est dans l’incapacité d’identifier et de gérer ses émotions, il devient compliqué de faire face aux situations difficiles (ou inconnues) et cela génère inévitablement de l’insatisfaction. Autrement dit, lorsque la réalité ne correspond pas aux attentes, cela peut engendrer de la frustration, de la déception voire de la tristesse. Au niveau professionnel, ce manque de mécanismes se traduit bien souvent par une fatigue et une instabilité qui empêchent l’atteinte d’objectifs.

S’il est parfaitement normal d’éprouver ce genre de sentiments, ils peuvent devenir un réel frein lorsqu’ils s’installent de façon durable et chronique.

Il est donc essentiel de se donner les moyens de se (re)connecter à soi-même pour d’une part, (re)découvrir ses motivations et ses passions et d’autre part faciliter l’atteinte d’objectifs.

3. Renforcez votre confiance et votre estime de soi

C’est un point que j’évoque systématiquement lors de mes séances de coaching. Je suis intimement convaincue que la confiance en soi et l’estime de soi jouent un rôle central dans le bien-être de tout individu.
Avoir confiance en soi c’est croire en ses capacités et à son potentiel à pouvoir faire face à tout type de situation. Cette faculté, qui une fois développée, s’entretient au gré des expériences de chaque individu n’est pas définitive. Elle peut facilement être dégradée (voire disparaitre) par des expériences malheureuses.

Avoir confiance en soi, c’est aussi (apprendre à) se connaître et à s’accepter. Cela favorise l’épanouissement et permet de prendre des décisions (importantes) librement, en accord avec ses valeurs.

4. Trouvez votre « ikigaï »

ikigai

Avant d’aller plus loin, une petite analyse étymologique du terme me semblé nécessaire. Plus qu’un simple terme, l’ikigai est un concept japonais à caractère philosophique.S’il n’a pas vraiment d’équivalent en français, le terme nippon peut tout de même se traduire par « raison d’être » et « joie de vivre ». Concrètement, l’ikigai signifie : la raison pour laquelle nous nous levons le matin, ce qui donne du sens à notre vie.

J’utilise souvent ce concept lors de mes séances de coaching car il a l’avantage de s’appliquer à tous types de situations :

  • lors de la recherche de sa voie professionnelle,
  • lors de la recherche d’un emploi,
  • lors d’une évolution professionnelle,
  • lors d’une reconversion professionnelle.

En outre, cet outil permet de se (re)connecter à soi-même, à ses envies, à ses rêves tout en restant connecté(e) à ses valeurs et ainsi de déterminer :

  • ce que l’on aime,
  • ce pour quoi on est doué(e),
  • ce pour quoi on peut  être rémunéré(e),
  • ce dont le monde a besoin.

Conclusion

Dans ce contexte, le coaching est (entre-autre) destiné à donner un nouveau tournant à la vie professionnelle du coaché. Il permet notamment d’initier une prise de conscience, une remise en question pour déceler ses qualités et talents aussi insoupçonnés soient-ils, ses forces, ses compétences. Autant de ressources qui permettent de retrouver confiance en soi et de reprendre le contrôle de sa carrière professionnelle.

De nombreux obstacles se dresseront sur votre chemin au cours de votre carrière professionnelle. Si vous n’êtes pas suffisamment armé(e), (confiant(e), sûr(e) de vos forces et de vos choix, résilient(e)), cette quête s’annoncera d’autant plus compliquée voire désespérante.

Sachez qu’en tant que coach professionnel certifié, je vous accompagne dans votre réflexion personnelle/professionnelle afin de mettre tous les atouts de votre côté. Je vous invite à me contacter pour plus d’informations.

Au cours de votre parcours professionnel, vous passerez aussi forcément par la case « CV ». Ce bout de papier ô combien essentiel pour faire bonne impression et décrocher un entretien.
Cependant, rédiger une lettre de motivation et un CV convaincants et savoir se vendre lors d’un entretien peuvent être des étapes fastidieuses. En ce sens, sachez que CVdesignr peut vous accompagner.

logo RNCP

Coach professionnel
certifié RNCP

Ecole supérieure de coaching

Diplômée de l'ESC

Formation PNL paul pyronnet

Technicienne PNL
certifiée

logo cegos

Formatrice
certifiée

coach professionnel certifié RNCP

Coach professionnel
certifié RNCP

Ecole supérieure de coaching

Diplômée
de l'ESC

Formation PNL paul pyronnet

Technicienne PNL
certifiée

logo cegos

Formatrice
certifiée

coach professionnel certifié RNCP

Coach professionnel
certifié RNCP

Ecole supérieure de coaching

Diplômée de l'ESC

Formation PNL paul pyronnet

Technicienne PNLcertifiée

logo cegos

Formatrice certifiée

La newsletter Coach Mii